Publié le Laisser un commentaire

La restauration d’une commode Louis Philippe

Chest drawers Louis Philippe walnut restoration
© RestauriRaia.com Restauration, rénovation et restyling d’objets en bois.

Objet: tiroirs en noyer massif
Période: premier quart du XXe siècle
Style: Louis Philippe
Provenance: Toscane
Description: tiroirs complètement d’origine. De la disposition d’une ferme toscane, ce coffre populaire toscane de tiroirs 1800 est construit pour durer. structure originale du bois de châtaignier dur, tables en plein air en noyer massif intact dans sa partie d’origine en noyer et 80% dans son squelette. sobre, la simplicité et la qualité dans le mobile.
Restauration: L’armoire était en mauvaises conditions de stockage. Attaqué de sorte qu’il prolongé par des insectes xylophages, comme mentionné ainsi complètement originale avec de la colle à base de colles animales complètement pulvérisées. Elle a procédé immédiatement à un traitement pour éliminer les vers. Plus tard, il a parlé de la structure de la menuiserie en bois avec des interventions qui ont cherché à préserver la structure originale de la paix. Incollaggio de tous les éléments structurels et l’insertion des guides pour les tiroirs dans le bois de châtaignier antique que l’original. La structure interne des tiroirs est en bois de peuplier et a également procédé dans ce cas le rétablissement de l’original favorisant l’aspect rustique du cabinet par rapport à une reconstruction possible avec des surfaces lisses et nouvelle. La commode n’a pas été dépouillé, mais ont été éliminés seulement les zones de peinture altérés par les conditions atmosphériques réintégration shellac incomplètes. Coulis et finition à la cire ont essayé de redonner à l’armoire l’aspect chaleureux qu’il avait perdu.
dimensions:
Longueur: 105 cm
Largeur: 54 cm
Hauteur: 101 cm
Poids: 60 kg

Publié le Laisser un commentaire

Restauration table ovale en noyer

Restauration table ovale en noyer

Publié le Laisser un commentaire

Restauration chaises XIXe siècle

Neoclassical couple old chairs restoration

Restauration chaises XIXe siècle

Publié le Laisser un commentaire

Restauration d’une paire de noyer 30s de chevet

Restoration bedside tables veneered walnut 1930

Tables de chevet en placage de noyer, la première moitié du XXe siècle, Croix, ON.
Etat de conservation avant la chirurgie
Assez bon état, sauf pour un revêtement blanc diffuse sur la peinture et une attaque xylophages ne se propage pas due environnement humide où les meubles ont été placés. Certaines lacunes nell’impiallacciatura, Suno une poignée cassée d’autres formes légères de dégradation. Les deux tableaux sont manquants dans la partie supérieure supérieure de marbre.
La Restauration
La désinfection est réalisée avec une brosse sur les surfaces intérieures de celles de l’extérieur et non peintes. Au total, ils ont été utilisés dans 1500 ml de produit (Amonn Lignex défen- ingrédient actif: perméthrine).
Plus tard, les tables ont été emballés dans des semi-étanche.
Le mobilier a été stocké dans des conditions de forte humidité, ce qui a modifié le shellac de peinture, également l’une des deux tables de chevet avait été partiellement dénudées; en tenant compte de ce qui a opté pour un décapage complet au chevet dans des conditions pires et partielle, seule la façade du tiroir, pour l’autre.
Les activités de menuiserie ont concerné la decoesa de placage ou détaché des médias dans certains endroits  et la zone inférieure à la reconstruction des pieds derrière et façades de reincollaggio.
Par la suite ils ont été éliminés en stuc plus tôt probablement fait avec de la colle et de pigments étant donné la consistance matérielle du coulis animal. Les garnitures ont été faites avec des matériaux compatibles et facilement réversibles en prévision d’une éventuelle intervention de la future qualité supérieure.
La charge utilisée est un composé à base de craie pourris, les pigments, et l’adhésif se compose d’une colle d’os 25%, de la colle animale 75%, le stuc dite classique. Les pigments utilisés étaient Terra ombre naturelle, ombre au sol et terre de Sienne brûlée naturel sur synthétique oxyde de fer noir.
Les reconstitutions picturales ont été faites avec une peinture faite avec de la colle animale diluée dans de l’eau à 25% et de pigment. Il était une retouche nécessaire avec seulement le pigment synthétique oxyde de fer noir.
Réintégration de la peinture à la gomme laque appliquée à la brosse dans un premier projet. Par la suite il a été appliqué au tampon.